QUALITÉ DES CONSERVES PORTUGAISES DE POISSON

FRAÎCHEUR ET SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

La qualité des conserves portugaises est reconnue internationalement pour ses excellents produits , résultants de poisson frais pêché au large de la côte portugaise, à la suite de la production par des campagnes , où le poisson se trouve en conditions maximes de qualité et saveur, produits selon des méthodes traditionnelles, maintenant reproduits dans le contexte industriel, alliés à la dernière technologie et sous les plus stricts critères de contrôle de qualité, hygiène et sécurité internationalement applicables à l’industrie alimentaire . Ces principes et préoccupations sont attestées par des certifications qui les producteurs de nos conserves sont fiers d’en posséder, comme en témoigne la certification HACCP, la certification IFS FOOD et la certification BRISTISH RETAIL CONSORTIUM GLOBAL STANDARDS, qui en plus de la garantie de normes de qualité , de sécurité et des critères opérationnels , veillent à ce que les producteurs se conforment à toutes ses obligations légales et respectent les critères de protection des consommateurs finaux de leurs produits.

HACCP-Portal-ConservasBRC-Global-Portal-Conservasifs-food-Portal-Conservas

 

DURABILITÉ ET SENSIBILISATION À L’ENVIRONNEMENT

Aussi la durabilité des écosystèmes, de la nature en général et en particulier la pêche, est une préoccupation des producteurs de nos conserves, à savoir le critère adopté pour la matière première de leurs conserves qui est basée sur l’utilisation de poissons provenant de la pêche dans les océans ne surexploitées, en utilisant des méthodes de pêche sélectives qui limitent autant que possible la capture des proies accidentelles et qui ne soient pas destructeurs des fonds marins, comme en témoignent les certifications FRIEND OF THE SEA et MARINE STEWARDSHIP COUNCIL qui leur sont assignées dans ces conditions et la certification DOLPHIN SAFE FISHING qui certifie que la pêche répond à des processus non prédateurs , y compris la pêche au thon qui va être faite en utilisant les processus qui empêchent la mort d’autres espèces, comme les dauphins, qui ont été initialement collatéralement pris dans les filets de pêche, ce qui se pense avoir été la cause de la mort de plus de sept millions d’exemplaires de cette espèce dans le passé et est maintenant en baisse de 99% avec l’adoption de ces soins dans le processus de pêche.

Friend-SEA-Portal-ConservasSafe-Portal-ConservasMSC-SEAFOOD-Portal-Conservas

Contact Us

Please fill out the enquiry form and we"ll get back to you soon
X